Comment fonctionne un réveil ?

Comment fonctionne un réveil ?

Le monde du réveil


À moins que vous ne soyez au chômage et que vous ayez le luxe de dormir aussi tard que vous le souhaitez chaque jour, il y a de fortes chances que vous ayez employé un réveil à un moment ou à un autre. Si les réveils numériques sont beaucoup plus courants de nos jours que leurs ancêtres analogiques, les réveils analogiques ont toujours leur place sur le marché, et sont toujours utilisés par ceux qui craignent les pannes de courant ou le manque de fiabilité de leur horloge numérique.

 

 

Peu de gens admettront qu'ils aiment beaucoup leur réveil, car il interrompt le sommeil paisible, mais vous vous êtes peut-être demandé comment tout cela fonctionne pour que vous arriviez à l'heure au travail ou à l'école tous les matins, alors que vous préféreriez dormir encore quarante fois.


Réveils classique (Analogiques)

C'est l'ancêtre des réveils. Les réveils analogiques on été conçu dans les années 1500, mais ils ont été brevetés et utilisés par le "grand public" qu'à la fin du XIXe siècle. La majorité des réveils analogiques sont équipés de deux cloches en métal sur le dessus de l'appareil et d'un petit marteau entre les deux, qui tape sur les cloches pour produire un son fort "driiiinng" que l'on connait tous . En raison des propriétés acoustiques de l'alarme, généralement les réveils analogiques sont plus bruyants que les réveils numériques, ils réveillent même les dormeurs profonds.




Les réveils analogique ont un certain charme. Le son qu'ils émettent - tic, tac, tic, tac rappelle une époque moins stressante. Vous pouvez les utiliser n'importe où, et vous n'avez pas besoin de les recharger. Si vous craignez une panne électrique pendant votre sommeil et que vous ne devez absolument pas être en retard à votre rendez-vous du matin, utilisez un réveil analogique. Il continuera a fonctionner en cas de panne de courant et sonnera l'alarme pour vous réveiller à l'heure.

 

Réveils numériques

Retracer les éléments constitutifs d'un réveil numérique dépasserait largement le cadre de cet article, mais il suffit de dire qu'il n'y a ni ressorts ni engrenages. Au lieu de cela, les horloges numériques s'appuient sur l'électronique plutôt que sur des machines mécaniques pour faire leur travail. Au lieu d'un pendule ou d'une roue oscillante, les horloges numériques utilisent une base de temps électronique pour compter les secondes et garder l'heure exacte. Au lieu d'engrenages, les horloges numériques utilisent ce que l'on appelle un "compteur" et, bien sûr, le réveil utilise un écran LED ou LCD pour afficher les chiffres plutôt que des aiguilles et une surface peinte. Pour le mécanisme d'alarme proprement dit, les réveils numériques utilisent soit une radio, soit un enregistrement d'un son d'alarme, qui sonne généralement ou émet des impulsions.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.