Comment utiliser un réveil analogique ?

Comment utiliser un réveil analogique ?


Dans le monde numérique moderne, il n'y a parfois rien de tel qu'un classique. Un réveil analogique peut sembler être un retour en arrière, mais il présente de nombreux avantages. Il ne vous fera pas défaut en cas de panne de courant, vous n'aurez pas à vous soucier de la lumière bleue et il est très fiable, enfin ça c'est une fois que vous aurez appris à l'utiliser correctement, mais je vous promets que ce n'est pas si difficile !


Qu'est-ce qu'un réveil analogique ?

Les réveils mécaniques remontent au XVe siècle. Le fait qu'ils soient encore utilisés aujourd'hui témoigne de leurs avantages.

Un réveil analogique est une horloge de chevet dotée d'un cadran classique et d'un jeu d'aiguilles. En général, trois des aiguilles servent à indiquer l'heure tandis que la quatrième sert à préciser l'heure à laquelle l'alarme se déclenchera. Les réveils analogiques traditionnels étaient équipés de deux cloches en métal montées sur le dessus et séparées par un marteau. Le marteau frappait les cloches, faisant sonner l'alarme.

Nos réveils remplacent le son abrasif de la cloche métallique par un léger bip, ce qui permet une transition plus douce entre le sommeil et le réveil. Les versions modernes abritent généralement le dispositif sonore dans le boîtier. Les mécanismes de l'horloge se trouvent également à l'intérieur.

Les rouages mécaniques, c'est comme ça que fonctionne une horloge analogique ?

Oui ! Les mécanismes logés dans le réveil analogique consistent en une série d'engrenages et un mouvement. Les engrenages sont généralement alimentés par une pile, mais peuvent également être alimentés par une prise électrique. Les engrenages actionnent les aiguilles du réveil et sont régulés par une roue oscillante, c'est ce qu'on appelle le mouvement de l'horloge.

C'est le mouvement qui fait "tic-tac" du réveil. Cependant, toutes les réveil d'aujourd'hui ne font pas "tic-tac".
Certaines réveils "balaient" et même celles qui font tic-tac le font souvent en silence. Si les engrenages et les roues peuvent vous faire croire que les réveils analogiques produisent un tic-tac gênant, ce n'est certainement pas le cas chez Radio réveil cocorico ! Nos réveils sont silencieux grâce à leur mouvement à quartz, en plus d'être parfaitement silencieux, les mouvements à quartz présentent également les avantages suivants :

  • Alimentation par pile : vous n'avez pas besoin de les remonter pour qu'ils continuent à donner l'heure.
  • Précision : ces mouvements sont parmi les plus précis.
  • Faible entretien : avec moins de pièces à entretenir et à remplacer, les réveils à mouvements quartz ont une longue durée de vie et ne nécessitent qu'un entretien minimal.
  • Abordable : les réveils avec un mouvements à quartz, comparés à d'autres types de mouvements, sont relativement simples à produire, ce qui les rend plus abordables au niveau du prix.


L'alternative aux réveils analogiques est le réveil numérique. Les réveils numériques affichent l'heure numériquement au lieu d'utiliser une aiguille et un cadran d'horloge. Ils peuvent être simples, et n'avoir qu'un affichage de l'heure avec une fonction d'alarme, ou plus compliqués, incluant la radio et d'autres options.


Pourquoi choisir un réveil analogique ?


Il y a quelques raisons pour lesquelles vous pouvez avoir recours au réveil analogique classique plutôt qu'au numérique.


#Aucune lumière

Les réveils numériques ont tendance à émettre de la lumière, cette lumière peut être faible ou forte, quoi qu'il en soit, si vous aimez dormir dans une pièce sombre, la lueur de l'heure émise par un réveil numérique peut perturber votre sommeil. S'il vous arrive de vous réveiller pendant la nuit, la lumière de votre réveil numérique peut être une intrusion malvenue, peut-être même rendra-t-elle plus difficile le retour au sommeil.

Un autre aspect d'un réveil numérique qui peut affecter négativement votre sommeil est l'émission de lumière bleue. La lumière bleue est rapidement devenue un sujet de santé populaire, en effet, nous savons désormais que cette lumière perturbe notre cycle naturel de sommeil en interrompant la production de mélatonine.

Nos réveils analogiques ont le meilleur des deux mondes. Ils n'émettent pas de lumière, bleue ou autre, ce qui vous permet de vous endormir paisiblement (et de rester endormi). Mais si vous voulez connaître l'heure, la fonction veilleuse éclaire doucement le cadran en appuyant sur un bouton.

# 2 Vous pouvez compter sur l'analogique

Les réveils analogiques sont réputés pour leur fiabilité. Comme ils n'ont pas besoin d'être branchés sur un circuit électrique, ces réveils ne manqueront pas de donner l'heure, même en cas de panne de courant. Heureusement, ou peut-être, malheureusement, votre alarme ne manquera pas de sonner non plus !

De nombreux réveils analogiques utilisent des piles fiables et de longue durée. Remplacez-les dès qu'elles sont épuisées et votre réveil continuera à sonner, même en cas de panne de courant.


# 3 Radiation EMF

Un autre aspect à prendre en compte avec les réveils numériques (comme votre téléphone portable !) est le fait qu'ils peuvent émettre des rayonnements électromagnétiques. Les scientifiques commencent tout juste à en savoir plus sur ces faibles niveaux de rayonnement, émis par des appareils numériques comme les téléphones portables et les ordinateurs, ils peuvent être nocifs.

Ces ondes énergétiques invisibles peuvent perturber votre sommeil. En outre, certains experts pensent qu'il pourrait y avoir un lien entre les ondes électromagnétiques et les cancers. Pour éviter les conséquences négatives sur votre sommeil, votre humeur, votre santé mentale et physique, il est préférable de laisser les appareils numériques hors de la chambre à coucher.

Les réveils analogiques constituent une alternative intéressante et plus saine aux réveils numériques !

 

Comment utiliser votre réveil analogique ?


Régler l'heure

Tout d'abord, vous devez insérer la pile en retirant le couvercle du compartiment à pile situé à l'arrière. 

Au dos du réveil, vous trouverez deux boutons. Un bouton de réglage de l'heure et un bouton de réglage de l'alarme. Le bouton de réglage de l'alarme est surmonté d'une petite cloche. Tout d'abord, réglez l'heure. Tournez le bouton jusqu'à ce que les aiguilles des heures et des minutes sur le cadran du réveil  affichent l'heure correcte.

 

dos de réveil analogique

Réglez l'alarme

Ensuite, réglez l'alarme. Tournez le bouton de réglage de l'alarme jusqu'à ce que la quatrième aiguille fixe du cadran du réveil indique l'heure à laquelle vous souhaitez que l'alarme retentisse. Faites glisser l'interrupteur "Alarm ON/OFF" sur "ON" pour activer l'alarme. Lorsque l'alarme retentit, faites glisser l'interrupteur ON/OFF sur "OFF" pour la désactiver.


Fonction de répétition et d'éclairage

Vous pouvez suspendre votre alarme en appuyant sur le bouton situé sur le dessus du réveil. Ce bouton active également la lumière si il est enfoncé. L'alarme s'arrête pendant cinq minutes. Elle continuera à se déclencher toutes les cinq minutes jusqu'à ce que vous mettiez le bouton de l'alarme sur "OFF".


Entretien général

Votre horloge est facile à entretenir. Il suffit d'essuyer l'horloge avec un chiffon doux et sec et de remplacer les piles tous les 9-12 mois ou lorsque le réveil s'arrête !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.